Présentation des formes de Qi Gong enseignées

 

 

 

  • Zhi Neng Qi Gong ou Qi Gong de la sagesse , niveaux 1, 2 et 3 avec Maître Yuan Hong Hai à Paris- (7ème dan de Whu Shu) et Maître Zhang Wen Chun disciple de Peng He Ming grand maître du Qi Gong de la sagesse et de l’intelligece du cœur.

 

Le premier niveau « Pang Qi Qua ding Fa « signifie soulever l’énergie et la monter au sommet. Il s’agit d’une méthode très méditative de Qi Gong en mouvements lents sensibilisant aux énergies de l’environnement et à la subtilité de la trame commune aux phénomènes vivants. Le sommet de la tête est particulièrement stimulé par les gestes pour éveiller les capacités d’intuition et de perceptions. Tandis que par ailleurs ce Qi Gong est considéré en chine comme une série hautement auto-thérapeutique , il favorise également l’acquisition des capacités à soigner par les mains

Dans le deuxième niveau, « Xing Shen Zhuang » il y a étirement des muscles, des tendons et des articulations dans les moindres détails. Les exercices variés font travailler toutes les parties du corps, y compris celles qui sont peu mobilisées dans notre style de vie moderne. Cette façon de travailler peut supprimer certaines maladies accroître sa propre résistance et sa force physique, sans oublier l’aspect extérieur qui est amélioré puisque dans son ensemble, intérieur et extérieur le corps change.

L‘esprit et le corps même en mouvement doivent toujours être ensemble, unis. Il faut savoir que le mouvement induit naturellement la circulation du Qi . Le corps de meut souplement, détendu, tandis que l’esprit, lui, est très concentré. La vitesse d’exécution inclut la lenteur, la régularité et la souplesse.

Dans le troisième niveau « Wu Yuan Zhuang » (postures pour les 5 organes) on détend les nœuds émotionnels par un travail spécifique sur chaque organe en utilisant notamment les sons et les mudras . Cette méthode la plus complète des trois permet de progresser véritablement sur le plan de l’évolution psychologique.

 

  • DAOYIN YANGSHENG GONG SHI ER FA  Ce trés beau Qi Gong en douze mouvements fait partie des nouveaux exercices créés sous la direction du Centre de Gestion du Qigong à Pékin . Ces douze exercices ont été soigneusement sélectionnés parmi une cinquantaine de série d'enchainements du Daoyin Yangsheng  Gong . Il est basé sur les théories de le Medecine Traditionnelle Chinoise (MTC) telles que celle du Zangfu (organes et entrailles) celle du Jingluo (méridiens et vaisseaux), celle du Yin et du Yang, celle des 5 éléments et celle du qi et du sang .                                                                  Il associe le Daoyin (exercice physique et respiratoire) au Yangsheng (entretien de la santé pour la longévité) et l'exercice physique au perfectionnement moral. Ses mouvements sont gracieux et facile à apprendre .                                Cette gymnastique convient aux pratiquants de tout âge et de tout niveaux qui souhaitent, à travers la pratique, fortifier leur santé, se préserver des maladies et de prolonger leur vie  

 

  • TAIJI YANGSHENG ZHANG ( Qigong du baton)
  • Dans la culture ancienne du Yangsheng (nourrir la vie),  en Chine, le bâton est une des premières armes utilisées dans les pratiques corporelles afin d'améliorer et renforcer la santé. Tout en gardant les principes de la philosophie traditionnelle chinoise : l'équilibre Yin/yang, l'union entre homme/nature et l'harmonisation interne/externe, cette méthode nous permet de régulariser le corps, la respiration et l'esprit à travers des mouvements fluides et amples qui peuvent convenir à des pratiquants de tous âges

 

  • Qi gong des 18 mouvements de santé crée par maître Yuan Hong Hai .  Ce Qi Gong s’est développé dans le monde entier . Grâce à une pratique régulière, ces mouvements sont efficaces pour améliorer le niveau de santé en général et guérir les maladies. Ils permettent d’équilibrer physique, énergie et mental. Les mouvements sont simples, lents, réguliers, équilibrés et adaptés à tous les âges quelque soit le niveau de santé et la capacité physique.

 

  • DA WU ou Grande Danse 
  • Ce Qi Gong est l'une des formes officielles retenue par l'Association Nationale Chinoise du Qi gong pour la santé qui dépend de l'Administration Générale des Sports en Chine (l'équivalent du Ministère de la Jeunesse et des Sports en France). Ce Qi Gong date de plusieurs milliers d'année et permet de mieux vivre dans son corps aujourd’hui comme hier de garder la souplesse et la force. En Chine, on dit que la danse et les arts martiaux viennent de la même source. Cette méthode favorise la circulation de l’énergie par la danse, les mouvements sont plus expressifs et artistiques tout en respectant le travail du Qi Gong : le corps, le souffle et l’esprit s’harmonisent.

 

  • Ba Duan jin ou Qi Gong des 8 pièces de brocart un grand classique enseigné sous 3 formes distinctes dont la forme officielle en Chine ( université des sports de Pékin) a été transmise par maître Hu Xiao Fei venu enseigner en France pour la Fédération de Qi Gong

 

  • Yi Jing Jin , Qi Gong des muscles et des tendons enseigné par Andéas Beskow , le moine blanc, premier occidental à avoir été accepté au temple SHAOLIN ou il a réside 3ans. ce Qi Gong dur est issu de la fameuse méthode transmise par Boddhidharma , moine bouddhiste venu de l’Inde au temple Shao Lin . Un remarquable entraînement de la structure physique pour dynamiser le tonus musculaire et assouplir les articulations. Convient à toutes les personnes en bonne santé pour une bonne prévention des maladies et un renforcement des muscles et des tendons

 

  • Les 20 mouvements essentiels du Qi Gong créé par maître Ke Wen se divisent en quatre parties de 5 mouvements chacune : 5 mouvements qui éveillent les 5 sens de l’énergie : monter, descendre, ouvrir, fermer, réunir et permettent de faire circuler l’énergie globalement dans le corps. 5 mouvements pour la partie ciel comprenant la tête, le cou, les épaules et le haut du dos. Le travail de cette partie souvent le siège de tensions et de stress, développe la fluidité et la détente et agit sur les blocages de cette région. 5 mouvements pour la partie homme comprenant le tronc, la colonne vertébrale et le bassin. Ces mouvements s’orientent pour renforcer l’energie vitale, relier le haut et le bas, harmoniser les organes et trouver le bon placement du bassin. 5 mouvements pour la partie terre comprenant les hanches et les menbre inférieurs pour enraciner le corps, augmenter sa stabilité et la force dans les jambes qui sont les racines de l’énergie du corps

 

  • Qi Gong de l’éternel Printemps , par Liao Yi Lin

Une série de mouvements initiés par Maître Zhang Guang De, de l’Institut d‘Education Physique de Pékin. Ces 20 mouvements, non seulement esthétiques mais aussi conçus dans une but thérapeutique, ont étét été ensuite développés par Madame Li Fai ( maître réputé de Taï Ji). Ce qi Gong très fluide travaille les 12 méridiens principaux et les 8 merveilleux vaisseaux ou méridiens extraordinaires. Il préfigure la mise en place des fondements pour le travail en Taï Chi.

 

  • Wu Dang Qi gong de la porte du dragon de la montagne Wu Dang en Chine reçu au cours d’années d’initiation par le moine Bei Xi Rong et ses disciples Sun Hai Yun et Peter Moy.

Par leur style très simple mais néanmoins puissant dans leurs effets énergétiques, ces exercices concernent les jeunes comme les personnes âgées dont il devrait être le Qi Gong de prédilection. Il convient aussi aux malades, convalescents, comme aux sportifs et danseurs qui désirent améliorer la finesse de perception de leur gestuelle.

 

  • Qi gong de Tonification Générale en musique crée par maître Zhang Wang De ce Qi Gong dynamisant, régule l’énergie dans tout le corps et favorise la récupération en cas de maladie. Un atout indispensable aux enseignants de Qi Gong pour l’animation de leurs cours. Il peut être également enseigné aux enfants